Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'Iran invité à fermer son programme nucléaire: Téhéran répondra (Lavrov)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Téhéran, invité par le groupe des Six médiateurs internationaux (Russie, Etats-Unis, Chine, Allemagne, France et Grande-Bretagne) à fermer son programme nucléaire, prépare sa réponse, a annoncé mercredi devant la presse le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    PHUKET (Thaïlande), 22 juillet - RIA Novosti. Téhéran, invité par le groupe des Six médiateurs internationaux (Russie, Etats-Unis, Chine, Allemagne, France et Grande-Bretagne) à fermer son programme nucléaire, prépare sa réponse, a annoncé mercredi devant la presse le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    Début avril, les Six ont proposé à l'Iran de revenir à la table des négociations et de tenir une rencontre entre le Haut représentant de l'UE pour la politique étrangère et de sécurité commune Javier Solana, le secrétaire du Conseil supérieur iranien de sécurité nationale Saïd Jalili et les représentants des Six.

    Selon le ministre russe, le problème nucléaire iranien a été débattu au cours de sa rencontre avec la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton en marge de la rencontre ministérielle annuelle de l'ASEAN à Phuket en Thaïlande.

    "Cette réponse est cours de préparation, selon les informations à notre disposition. Du moins, Téhéran nous a promis de commenter les propositions qui lui ont été faites", a expliqué M.Lavrov.

    Les Etats-Unis et certains autres pays soupçonnent l'Iran de mettre au point l'arme nucléaire sous couvert de programme civil. Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté cinq résolutions et à imposé des sanctions à l'Iran l'invitant à renoncer aux travaux d'enrichissement d'uranium. Téhéran déclare que son programme nucléaire ne vise qu'à satisfaire les besoins énergétiques du pays.

    George Bush qui a inclus l'Iran au nombre des pays de l'"axe du mal" et a toujours catégoriquement refusé de négocier avec Téhéran.

    Lire aussi:

    Les USA veulent se retirer de l'accord nucléaire et en rendre l’Iran responsable
    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    Les USA qualifient l’Iran de principal État commanditaire du terrorisme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik