Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-Biélorussie: Minsk annonce la fin de la guerre du lait (Kommersant)

    International
    URL courte
    0 10
    MOSCOU, 5 août - RIA Novosti. Le ministère biélorusse de l'Agriculture et de l'Alimentation affirme avoir rempli toutes les exigences de Moscou concernant les livraisons de lait biélorusse en Russie, rapporte ce mercredi le quotidien Kommersant.

    Minsk s'attend donc dorénavant à ne plus avoir de problème pour livrer ses produits laitiers sur le marché russe.

    Le vice-ministre biélorusse de l'Agriculture et de l'Alimentation, Mikhaïl Saveliev, a déclaré hier que son pays appliquait désormais tous les accords conclus avec le Rospotrebnadzor (Service fédéral russe de veille au respect des droits des consommateurs) concernant les livraisons de produits laitiers biélorusses à la Russie. Les laiteries biélorusses ont déjà obtenu, selon lui, les certificats requis des experts concernant la production prête à être expédiée sur le marché russe. Il s'agit de près de 800 types de produits. La liste des produits laitiers en provenance des entreprises du pays possédant des certificats sanitaires conformes à la nouvelle réglementation technique russe est accessible sur le site du ministère biélorusse de l'Agriculture et de l'Alimentation.

    En outre, la délivrance des nouveaux certificats sanitaires par les laboratoires du Rospotrebnadzor sera dorénavant effectuée selon le schéma ordinaire, afin d'éviter à l'avenir les problèmes liés à la fabrication par les laiteries biélorusses de nouveaux types de produits destinés à l'exportation en Russie, ajoute le vice-ministre. "Si nos entreprises arrêtent la production et la livraison de produits sur le marché russe, nous effacerons rapidement de notre site les données concernant ces produits", explique Mikhaïl Saveliev. "Il sera mis à jour régulièrement et complété par de nouvelles informations".

    Rappelons que le conflit laitier russo-biélorusse a commencé au début juin. Le Rospotrebnadzor a presque totalement interdit à l'époque les livraisons de produits laitiers biélorusses en Russie. Il a motivé cette décision par le fait que les fournisseurs biélorusses n'avaient pas obtenu de nouveaux certificats sanitaires, conformes à la nouvelle réglementation technique russe. L'embargo a touché quelque 1.500 produits laitiers biélorusses. Les deux parties ne sont parvenues à régler le conflit que le 17 juin: Moscou a formulé ses exigences concernant la documentation des produits laitiers biélorusses, exigences que Minsk a consenti à satisfaire. Ce processus aurait dû s'achever le 1er août au plus tard.

    Il est à noter que le médecin hygiéniste en chef de Russie, Guennadi Onichtchenko, avait déclaré dès la fin juillet qu'il n'y aurait aucun problème pour les livraisons de produits laitiers biélorusses en Russie après le 1er août. "Les plus gros volumes de livraison, autrement dit les principaux types de produits livrés et connus sur le marché russe, ont obtenu les certificats requis. Il n'y aura plus d'à-coups dans les livraisons, ni de paralysie", a-t-il affirmé.

    Malgré toutes les promesses de Moscou et la déclaration d'hier de Minsk, il ne s'agit pas, selon des observateurs indépendants, d'un "traité de paix", mais d'un "cessez-le-feu temporaire". Ainsi, l'analyste biélorusse Viktor Martinovitch estime que le conflit laitier "fait partie de l'affrontement politique russo-biélorusse". Le meilleur indicateur de la qualité du lait biélorusse, ce seront, selon lui, les prochaines initiatives d'Alexandre Loukachenko. "La partie biélorusse estime, probablement, avoir satisfait toutes les instructions du Rospotrebnadzor, mais si M. Loukachenko ne signe pas l'accord sur la création de la FCDR (Force collective de déploiement rapide), s'il n'accepte pas la direction de l'OTSC et ne reconnaît pas l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, on trouvera dans le lait biélorusse des choses tout à fait inimaginables", conclut M. Martinovitch.

    Ce texte tiré de la presse russe n'engage pas la responsabilité de RIA Novosti.

    Lire aussi:

    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    Les finalistes du concours de beauté Miss Biélorussie 2018
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik