Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-OTAN: partenaires malgré le soutien de l'Alliance à la Géorgie (Rogozine)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La Russie compte poursuivre ses relations avec l'OTAN malgré le soutien apporté par l'Alliance à la Géorgie en août 2008.

    MOSCOU, 6 août - RIA Novosti. La Russie compte poursuivre ses relations avec l'OTAN malgré le soutien apporté par l'Alliance à la Géorgie en août 2008, a annoncé le représentant permanent de la Russie auprès de l'OTAN Dmitri Rogozine à la chaîne de télévision "Vesti".

    "Nous avons revu plusieurs aspects de nos relations. Il est clair que ce partenariat apporte beaucoup de problèmes à la Russie, mais nous comptons sur la poursuite des relations", a déclaré le représentant permanent.

    Dans la nuit du 7 au 8 août les troupes géorgiennes ont attaqué l'Ossétie du Sud en détruisant une partie de sa capitale Tskhinvali. La Russie, défendant les Sud-Ossètes dont beaucoup sont citoyens russes a introduit ses troupes dans la république et après cinq jours d'opérations a délogé les unités géorgiennes.

    A la fin du mois d'août, la Russie a reconnu l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie. En riposte, Tbilissi a rompu les relations diplomatiques avec Moscou et proclamé territoires occupés les deux républiques transcaucasiennes.

    Si l'OTAN et certains pays occidentaux ont à l'époque violemment critiqué la Russie pour avait fait un usage exagéré de la force, quelques mois plus tard, certains politiques européens ont reconnu la responsabilité de la Géorgie dans l'aggravation de la situation dans la région.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    Bachar el-Assad se prononce sur le statut international de l’Ossétie du Sud
    «Si l'Occident avait dit stop à Saakachvili, la guerre n'aurait pas eu lieu»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik