Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Haut-Karabakh: la Russie préconise le règlement des conflits dans le Caucase (Poutine)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La Russie préconise le règlement des conflits dans le Caucase, notamment celui du Haut-Karabakh, a déclaré jeudi à Ankara le premier ministre russe Vladimir Poutine, en visite de travail en Turquie, à l'issue d'une rencontre avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

    ANKARA, 6 août - RIA Novosti. La Russie préconise le règlement des conflits dans le Caucase, notamment celui du Haut-Karabakh, a déclaré jeudi à Ankara le premier ministre russe Vladimir Poutine, en visite de travail en Turquie, à l'issue d'une rencontre avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

    "La Russie est intéressée au règlement de ce conflit et ne souhaite le prolongement d'aucun conflit dans le Caucase", a souligné le premier ministre russe. Les conflits entravent le développement des relations positives entre la Russie et les autres pays, selon lui.

    Dmitri Medvedev "rencontre régulièrement les dirigeants des deux États (Arménie et Azerbaïdjan) et mène un grand travail positif en vue de régler le problème du Haut-Karabakh. Je tiens à souligner qu'il s'agit d'un grand travail positif", a indiqué M.Poutine devant les journalistes.

    "La Russie ne peut pas se substituer aux parties en conflit. Nous ne pouvons que nous porter garants du processus de paix et des ententes", a ajouté le premier ministre. "Nous oeuvrerons pour que les parties parviennent à des compromis permettant de régler définitivement le conflit", a assuré M.Poutine.

    Le conflit du Haut-Karabakh a éclaté en février 1988, lorsque cette région autonome principalement peuplée d'Arméniens a annoncé son intention de se séparer de l'Azerbaïdjan. En septembre 1991, les autorités régionales ont proclamé la création de la République du Haut-Karabakh avec Stepanakert pour capitale. En réponse, Bakou a supprimé l'autonomie de la région, déclenchant des hostilités entre l'armée azerbaïdjanaise et les formations arméniennes du Haut-Karabakh soutenues par Erevan et par la diaspora arménienne. Le conflit s'est poursuivi jusqu'à l'entrée en vigueur d'une trêve entre les belligérants le 12 mai 1994. L'Azerbaïdjan a perdu le contrôle du Haut-Karabakh et de sept districts adjacents à la région sécessionniste.

    Des négociations sur le règlement pacifique du conflit se déroulent depuis 1992 dans le cadre du Groupe de Minsk de l'OSCE. En mars 2008, l'Assemblée générale de l'ONU a adopté une résolution sur la république autoproclamée du Haut-Karabakh exigeant le retrait immédiat des forces arméniennes "des territoires occupés de l'Azerbaïdjan, tout en confirmant le droit de l'Azerbaïdjan sur le Haut-Karabakh et les territoires attenants". La Russie, les Etats-Unis et la France ont voté contre.

    Lire aussi:

    Pilonnages de localités dans le Haut-Karabagh, deux civils tués et plusieurs blessés
    Haut-Karabakh: l'armée azerbaïdjanaise pilonne l'armée arménienne
    Nouvelle escalade des tensions au Haut-Karabakh
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik