Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Eviter les voyages en Abkhazie et en Ossétie du Sud (diplomatie ukrainienne)

    International
    URL courte
    0 01
    KIEV, 20 août - RIA Novosti. Le ministère ukrainien des Affaires étrangères déconseille aux citoyens du pays de se rendre en Abkhazie et en Ossétie du Sud en vertu de la Loi géorgienne sur les territoires occupés.

    Selon cette loi, les citoyens des pays étrangers ne peuvent traverser la frontière de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud que via la Géorgie. La pénétration de citoyens étrangers sur le territoire de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud venant "d'autres directions", notamment de Russie, est punie par le Code pénal géorgien.

    "Le ministère ukrainien des Affaires étrangères conseille aux citoyens d'éviter les voyages en Abkhazie et en Ossétie du Sud, ainsi que l'entrée sur le territoire géorgien via Adler et Nijni Zaramag (frontière russo-géorgienne) en vertu de la Loi sur les territoires occupés, stipule le communiqué.

    Le 8 août 2008, la Géorgie a lancé une offensive contre l'Ossétie du Sud pour reprendre le contrôle de cette république autoproclamée. L'armée géorgienne a détruit Tskhinvali, la capitale, et tué des centaines de civils et des soldats de la paix russes déployés dans la région. La Russie a opposé une riposte militaire de grande envergure pour imposer la paix à la Géorgie avant de reconnaître le 26 août l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie.

    En réponse, Tbilissi a rompu ses relations diplomatiques avec Moscou et proclamé les deux républiques du Caucase du Sud "territoires occupés".

    Lire aussi:

    Bachar el-Assad se prononce sur le statut international de l’Ossétie du Sud
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik