Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Militaires ukrainiens en Ossétie du Sud en 2008: Kiev dément

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les forces armées ukrainiennes n'ont pas participé à l'offensive armée géorgienne contre l'Ossétie du Sud en août 2008, a déclaré lundi le porte-parole de l'État-major général de l'armée ukrainienne Sergueï Kouzmine.

    MOSCOU, 24 août - RIA Novosti. Les forces armées ukrainiennes n'ont pas participé à l'offensive armée géorgienne contre l'Ossétie du Sud en août 2008, a déclaré lundi le porte-parole de l'État-major général de l'armée ukrainienne Sergueï Kouzmine aux médias étrangers.

    "C'est de la propagande. Nos unités militaires n'ont pas mis le pied (en Ossétie du Sud)", a indiqué Sergueï Kouzmine à la chaîne britannique BBC, commentant la déclaration du Comité d'enquête auprès du Parquet général russe selon laquelle "des membres d'unités régulières du ministère ukrainien de la Défense, ainsi qu'au moins 200 membres de l'organisation nationaliste ukrainienne UNA-UNSO ont participé aux côtés de l'armée géorgienne à l'offensive contre la république d'Ossétie du Sud".

    Konstantin Sadilov, officier du ministère ukrainien de la Défense, cité lundi par l'agence Associated Press, a aussi affirmé que les militaires ukrainiens n'avaient pas participé à l'offensive géorgienne. Toutefois, il n'est pas exclu que des ressortissants ukrainiens se soient engagés dans les hostilités, selon lui.

    Le 8 août 2008, l'armée géorgienne a lancé une offensive militaire contre l'Ossétie du Sud, détruisant Tskhinvali, la capitale, tuant des centaines de civils ainsi que des soldats de la paix russes déployés dans cette république autoproclamée. La Russie a opposé une riposte militaire d'envergure destinée à imposer la paix à la Géorgie. Les troupes géorgiennes ont été délogées du territoire sud-ossète au bout d'une guerre de cinq jours.

    Le 26 août, Moscou a reconnu l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie. Affirmant avoir été "victime d'une provocation russe", la Géorgie a rompu les relations diplomatiques avec la Russie et a décrété les républiques "territoires occupés".

    Lire aussi:

    Bachar el-Assad se prononce sur le statut international de l’Ossétie du Sud
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    La Syrie et l'Ossétie du Sud établissent des relations diplomatiques
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik