Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Séparatisme kurde: l'armée turque refuse le dialogue (état-major)

    International
    URL courte
    0 02

    L'Etat-major général de l'armée turque a fait mardi une déclaration rejetant la possibilité de dialogue avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui mène une lutte armée depuis 25 ans pour la création d'un Etat indépendant kurde.

    ANKARA, 25 août - RIA Novosti. L'Etat-major général de l'armée turque a fait mardi une déclaration rejetant la possibilité de dialogue avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui mène une lutte armée depuis 25 ans pour la création d'un Etat indépendant kurde.

    La déclaration mise en ligne sur le site de l'Etat-major général turc indique que les forces armées s'opposent également à toute démarche dirigée contre la "structure unitaire de l'Etat" ou axée sur la reconnaissance du kurde en qualité de langue officielle.

    "L'Etat turc constitue une communauté indivisible du pays et du peuple. Sa langue officielle est le turc", souligne la déclaration signée par le chef de l'Etat-major général, le général d'armée Ilker Basbug.

    "Les forces armées turques ne permettrons en aucune circonstance les atteintes à l'unité de la nation et de l'Etat", lit-on dans le document qui qualifie le PKK "d'organisation terroriste et séparatiste".

    Lire aussi:

    La Corée du Nord saisit un navire russe
    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    La Syrie dénonce une attaque israélienne contre son territoire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik