Ecoutez Radio Sputnik
    International

    OssétieSud: des milliers de Géorgiens regagnent leurs foyers (gardes-frontières)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Six mille réfugiés géorgiens ayant quitté l'Ossétie du Sud lors du conflit d'août 2008 sont rentrés dans leurs foyers ces deux derniers mois.

    TSKHINVALI, 26 août - RIA Novosti. Six mille réfugiés géorgiens ayant quitté l'Ossétie du Sud lors du conflit d'août 2008 sont rentrés dans leurs foyers ces deux derniers mois, a annoncé mercredi à Tskhinvali le chef adjoint du Service des gardes-frontières du FSB russe, le général Evgueni Intchine.

    "La présence des gardes-frontières russes à la frontière sud-ossète (depuis fin juin) a permis à de nombreux Géorgiens ethniques de regagner le district (sud-ossète) frontalier de Leningor (peuplé majoritairement de Géorgiens avant août 2008). Ces deux derniers mois, 6.000 personnes y sont retournées" en Ossétie du Sud, a indiqué le général.

    "Les Géorgiens comprennent que la situation est sous contrôle, que la région est stable et que nous sommes en mesure d'y faire régner la sécurité", a ajouté le responsable.

    Le déploiement des gardes-frontières russes en Ossétie du Sud conformément à l'accord sur la protection conjointe de la frontière osséto-géorgienne a levé la tension dans la région, a conclu le général Intchine.

    Moscou et Tskhinvali ont signé l'accord en question le 30 avril, soit environ huit mois après la reconnaissance par Moscou de l'indépendance de cette ancienne république autoproclamée sur le territoire géorgien (26 août 2008). Cette démarche avait été précédée par les hostilités déclenchées par la Géorgie en Ossétie du Sud dans la nuit du 7 au 8 août 2008. Moscou s'est vu contraint d'envoyer des renforts dans le Caucase du Sud pour protéger ses ressortissants et les soldats de la paix russes attaqués par les Géorgiens.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Moscou sur le conflit en Ossétie du Sud: la Russie toujours prête à défendre ses citoyens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik