Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les garde-frontières géorgiens sont morts à la frontière avec la Turquie

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les trois garde-frontières géorgiens retrouvés morts ce matin l'ont été près de la frontière turco-géorgienne et non de la frontière arméno-géorgienne.

    TBILISSI, 2 septembre - RIA Novosti. Les trois garde-frontières géorgiens retrouvés morts ce matin l'ont été près de la frontière turco-géorgienne et non de la frontière arméno-géorgienne, rapporte l'agence News-Georgia avec référence à la police frontalière du ministère géorgien de l'Intérieur.

    Les corps de trois militaires ont été découverts mercredi matin dans un camp d'été non loin de la frontière turco-géorgienne (sud de la Géorgie).

    Selon les données de la police frontalière, quatre garde-frontières se trouvaient dans le camp. Trois d'entre eux ont été tués par balle, le quatrième est porté disparu. Une enquête est en cours.

    Un premier communiqué de l'Intérieur géorgien affirmait que les corps avaient été retrouvés à la frontière avec l'Arménie, information démentie par les autorités de ce pays.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    Un Géorgien tente de passer la frontière turque avec une jeune femme dans sa valise
    Expériences biologiques: les USA ont utilisé des Géorgiens «comme cobayes»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik