Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire iranien: aucune raison d'accuser ElBaradei de dissimulation de preuves (Lavrov)

    International
    URL courte
    Iran, puissance nucléaire (696)
    0 0 0

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a qualifié d'inadmissibles les reproches adressées par certains pays, dont la France, au directeur général de l'AIEA Mohamed ElBaradei.

    MOSCOU, 8 septembre - RIA Novosti. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a qualifié d'inadmissibles les reproches adressées par certains pays, dont la France, au directeur général de l'AIEA Mohamed ElBaradei, l'accusant de dissimulation de preuves dans le dossier nucléaire iranien.

    "J'ai été étonné d'apprendre que certains pays membres de l'Agence internationale de l'énergie atomique ont accusé le directeur général de cette organisation, Mohamed ElBaradei, d'avoir caché des informations sur le programme nucléaire iranien aux membres de l'agence. Je trouve ces accusations inadmissibles. Personne n'a jamais eu de motif de mettre en doute les compétences et le professionnalisme de M.ElBaradei, ainsi que son entière observation des règles liées à l'exercice des fonctions de directeur général de l'AIEA", a affirmé mardi le chef de la diplomatie russe lors d'une conférence de presse à Moscou.

    Il a rappelé que Téhéran avait assuré à la Russie que la réponse aux propositions du groupe 5+1 était déjà préparée et serait prochainement communiquée aux parties intéressées.

    "Il faut attendre cette réponse avant de décider des démarches à accomplir pour créer rapidement [...] les conditions nécessaires à la reprise des négociations", a souligné M.Lavrov, prié de commenter la déclaration de Téhéran selon laquelle la question du programme nucléaire iranien serait close. "Il n'existe aucune solution à ce problème excepté une solution politique et diplomatique", a fait remarquer le ministre, ajoutant qu'il "se gardait de commenter les déclarations politiques faites par différentes parties".

    Dossier:
    Iran, puissance nucléaire (696)

    Lire aussi:

    Chef de la diplomatie iranienne: les USA ne respectent pas l’accord sur le nucléaire
    La Russie est opposée à l'implication de l'AIEA dans le processus de désarmement nucléaire
    L'Iran respecte ses engagements nucléaires, selon l’AIEA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik