Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Afghanistan: Merkel préconise une conférence internationale de l'ONU

    International
    URL courte
    0 0 0

    La chancelière allemande Angela Merkel appelle à convoquer une conférence internationale de l'ONU sur l'Afghanistan d'ici la fin de l'année.

    BERLIN, 8 septembre - RIA Novosti. La chancelière allemande Angela Merkel appelle à convoquer une conférence internationale de l'ONU sur l'Afghanistan d'ici la fin de l'année.

    "Après la présidentielle qui s'est déroulée en Afghanistan le 20 août dernier, le moment est venu d'examiner [...] avec les nouveaux dirigeants du pays les modalités de transmission aux autorités afghanes de toute la responsabilité pour la sécurité dans le pays", a déclaré Mme Merkel mardi devant les députés du Bundestag. "A cette occasion, je propose au secrétaire général de l'ONU de convoquer une conférence d'ici la fin de l'année", a-t-elle ajouté.

    La chancelière a rappelé que son point de vue était partagé par Nicolas Sarkozy et Gordon Brown.

    Elle a également exprimé ses condoléances à l'occasion de la mort de civils afghans lors d'un raid de l'aviation de l'OTAN visant les camions citernes dérobés par des talibans à Kunduz et a promis d'engager une enquête sur cet incident.

    "Je regrette beaucoup cet acte qui a fait des blessés et des morts parmi des innocents, y compris à la suite du comportement d'Allemands", a souligné Mme Merkel.

    Selon elle, il est toujours impossible de citer le nombre exact de victimes. D'après les informations publiées antérieurement, le raid a emporté la vie de 95 personnes, dont des civils, mais les médias allemands, se référant aux autorités de Kunduz, font état de 135 morts.

    Lire aussi:

    Afghanistan: une frappe de la coalition détruit une école et blesse 3 enfants
    Bild indique quel chef d’État est «le maître sur la scène internationale»
    Afghanistan: 13 policiers tués dans une attaque des talibans à Kunduz
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik