Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire: Téhéran remettra mercredi ses propositions aux Six (médias)

    International
    URL courte
    0 01

    L'Iran remettra mercredi ses propositions sur l'industrie nucléaire mondiale et d'autres dossiers globaux aux Six (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie), a déclaré mardi le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki.

    MOSCOU, 8 septembre - RIA Novosti. L'Iran remettra mercredi ses propositions sur l'industrie nucléaire mondiale et d'autres dossiers globaux aux Six (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie), a déclaré mardi le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki cité par les médias internationaux.

    "Une enveloppe de propositions sera présentée mercredi", a indiqué le chef de la diplomatie iranienne lors d'une conférence de presse.

    "Nous espérons que ces propositions serviront de base pour un nouveau volet de négociations", a poursuivi M.Mottaki.

    Le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranien Saïd Jalili avait annoncé plus tôt dans la journée que Téhéran émettrait ses propositions dès cette semaine.

    Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, accusent l'Iran de vouloir créer l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire réalisé, selon Téhéran, à des fins pacifiques. Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté cinq résolutions sanctionnant l'Iran pour son refus d'établir un moratoire sur l'enrichissement d'uranium.

    Début avril dernier, les six médiateurs internationaux pour le nucléaire iranien ont invité l'Iran à relancer les négociations. En juillet, le président américain Barack Obama a exhorté l'Iran à répondre avant septembre à la proposition des Six visant à obtenir l'abandon par Téhéran de son programme nucléaire en échange d'avantages commerciaux. Certains pays dont la France et l'Allemagne ont déjà annoncé leur intention d'oeuvrer pour le durcissement des sanctions si Téhéran ne donnait pas de réponse concrète dans les délais impartis.

    Le problème nucléaire iranien sera de nouveau évoqué lors du sommet du G20 à Pittsburgh (Etats-Unis) les 24 et 25 septembre prochains.

    Lire aussi:

    Les USA veulent se retirer de l'accord nucléaire et en rendre l’Iran responsable
    Accord nucléaire: l’Europe veut-elle «entraîner l’Iran dans un piège économique»?
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik