Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ossétie du Sud: plus de 100.000 livres réunis à travers le monde

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Plus de 100.000 volumes ont été réunis dans le cadre d'une collecte de livres pour les bibliothèques publiques et les écoles sud-ossètes.

    MOSCOU, 15 septembre - RIA Novosti. Plus de 100.000 volumes ont été réunis dans le cadre d'une collecte de livres pour les bibliothèques publiques et les écoles sud-ossètes, a confié à RIA Novosti le directeur du projet Leonid Zoubko.

    "Plus de 100.000 livres ont été réunis depuis le début de cette action, dont plus de 1.000 volumes au sein de la Douma (chambre basse du parlement russe)", a-t-il déclaré.

    Lancée à l'initiative du parti Russie Unie, la collecte s'effectue non seulement en Russie, mais aussi dans plus de 50 pays du monde, dont la Biélorussie, l'Ukraine et l'Inde.

    Le jeudi 17 septembre, trois camions chargés de livres quitteront Saint-Pétersbourg et Moscou pour prendre part, le 20 septembre prochain, aux festivités organisées en Ossétie du Sud à l'occasion de la Journée de la république.

    L'agression géorgienne perpétrée en août 2008 a causé un préjudice énorme aux monuments historiques et culturels sud-ossètes. D'après les organisateurs de la collecte, le Musée ethnographique de Tskhinvali, la salle de concert Tchermen et la Bibliothèque nationale comptant un million de volumes ont été complètement détruits.

    La reconstruction de la bibliothèque, menée par une société russe, touche actuellement à sa fin. Son ouverture solennelle aura lieu le 1er octobre.

    Pour Moscou, l'évaluation la plus importante de ses actes en août 2008 est celle portée par le peuple sud-ossète, a affirmé le président de la commission des Affaires internationales de la Douma Konstantin Kossatchev.

    "Nous sommes persuadés avoir suivi la bonne voie", a-t-il estimé.

    Lire aussi:

    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Moscou sur le conflit en Ossétie du Sud: la Russie toujours prête à défendre ses citoyens
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik