Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Armes russes: Caracas prêt à la transparence dans ses importations

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le gouvernement vénézuélien est prêt à informer le Conseil de défense de l'Union des nations sud-américaines (UNASUR) de ses achats d'armes en Russie, a déclaré mardi à Quito, en Équateur, le ministre vénézuélien de la Défense Ramon Carrizalez sur la chaîne TeleSur.

    BUENOS AIRES, 16 septembre - RIA Novosti. Le gouvernement vénézuélien est prêt à informer le Conseil de défense de l'Union des nations sud-américaines (UNASUR) de ses achats d'armes en Russie, a déclaré mardi à Quito, en Équateur, le ministre vénézuélien de la Défense Ramon Carrizalez sur la chaîne TeleSur.

    "Rien ne nous empêche de publier l'accord signé avec la Russie, de transmettre des informations détaillées à l'UNASUR, parce que la confiance implique la transparence", a indiqué M.Carrizalez lors d'une rencontre des ministres de la Défense et des Affaires étrangères sud-américains.

    Le Venezuela a acheté des "armements purement défensifs" en Russie, a noté le ministre commentant l'annonce faite lundi dernier par le président vénézuélien Hugo Chavez. Selon M.Chavez, la Russie a accepté d'accorder un crédit de 2,2 milliards de dollars au Venezuela pour l'achat de matériels de guerre. Conformément à l'entente intervenue entre les deux pays lors de la visite de M.Chavez à Moscou la semaine dernière, Caracas achètera 92 chars T-72 et un système de lance-roquettes multiples Smertch.

    Le porte-parole du Département d'État américain Ian Kelly a déclaré lundi que Washington était préoccupé par l'intention du Venezuela d'acheter des armes en Russie.

    Fin août, le président vénézuélien Hugo Chavez s'est déjà dit prêt à présenter les accords signés avec la Russie, l'Iran et la Chine à l'UNASUR lors du sommet de cette organisation (Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Guyane, Colombie, Équateur, Paraguay, Pérou, Surinam, Uruguay, Venezuela) tenu à San Carlos de Bariloche, en Argentine, et consacré au déploiement de sept bases militaires américaines en Colombie.

    Le gouvernement vénézuélien a acheté des armements russes - hélicoptères, avions de combat et fusils d'assaut Kalachnikov - pour 4 milliards de dollars depuis 2005.

    Lire aussi:

    Venezuela: un changement de gouvernement peut-il être avantageux pour Moscou et Pékin?
    Crise au Venezuela: la fin du chavisme?
    Que font des bombardiers stratégiques russes Tu-160 au Venezuela? Un ministre explique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik