Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou-Londres: Lavrov et Miliband se rencontreront à l'Assemblée générale de l'ONU

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les chefs de diplomatie russe et britannique Sergueï Lavrov et David Miliband envisagent de se rencontrer dans le cadre de la "semaine ministérielle" qui aura lieu fin septembre en marge de l'Assemblée générale de l'ONU, a annoncé vendredi aux journalistes l'ambassadeur de Russie à Londres Iouri Fedotov.

    LONDRES, 18 septembre - RIA Novosti. Les chefs de diplomatie russe et britannique Sergueï Lavrov et David Miliband envisagent de se rencontrer dans le cadre de la "semaine ministérielle" qui aura lieu fin septembre en marge de l'Assemblée générale de l'ONU, a annoncé vendredi aux journalistes l'ambassadeur de Russie à Londres Iouri Fedotov.

    Après avoir rappelé que la visite de M.Miliband en Russie devait avoir lieu début juin, mais avait été différée en raison de l'agenda extrêmement chargé des deux ministres, l'ambassadeur a déclaré que "cette visite restait néanmoins programmée et que ses délais faisaient l'objet d'une discussion". Selon le diplomate, le chef du Foreign Office "se rendra sans doute à Moscou en novembre prochain, mais la date exacte n'a pas encore été fixée".

    M.Fedotov a fait savoir que le secrétaire britannique à l'Energie et au Changement climatique Ed Miliband devait se rendre en Russie les 4 et 5 octobre 2009 afin de rencontrer, entre autres, le ministre russe de l'Energie Sergueï Chmatko.

    "Après cette visite, M.Chmatko ira à son tour à Londres pour prendre part, les 12 et 13 octobre prochains, au forum international sur la réduction des émissions de gaz carbonique. Le forum sera convoqué à l'initiative de la Grande-Bretagne qui attache une grande importance à cette rencontre", a ajouté l'ambassadeur russe.

    Lire aussi:

    Trump à Londres? Une visite d’«essai» précéderait celle d’État
    Lavrov confirme la participation de Macron au SPIEF 2018
    Riyad: la visite du roi de l’Arabie saoudite en Russie sera «historique»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik