Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Seconde guerre mondiale: la Russie a restitué des archives à l'Autriche

    International
    URL courte
    0 0 0

    Vienne remercie Moscou pour la restitution d'archives importantes emportées en Russie pendant la Seconde guerre mondiale, a déclaré lundi à Moscou le chef de la diplomatie autrichienne Michael Spindelegger.

    MOSCOU, 5 octobre - RIA Novosti. Vienne remercie Moscou pour la restitution d'archives importantes emportées en Russie pendant la Seconde guerre mondiale, a déclaré lundi à Moscou le chef de la diplomatie autrichienne Michael Spindelegger.

    "Nous souhaitons remercier la Fédération de Russie pour la restitution d'archives à l'occasion de la visite du ministre (russe) des Affaires étrangères (Sergueï) Lavrov à Vienne en juin dernier", a indiqué le ministre.

    Les entretiens avec M.Lavrov ont également porté sur la restitution "des biens culturels qui se trouvent toujours en Russie et pourraient rentrer en Autriche", "c'est très important pour le développement de la coopération avec la Russie", a noté M.Spindelegger.

    Selon l'ambassade de Russie en Autriche, les Archives militaires d'État russes contiennent 102 fonds d'archives d'origine autrichienne confisquées par l'Armée rouge au château de Wölfelsdorf, en Basse Silésie (aujourd'hui, ville polonaise de Wilkanow), en 1945. Il s'agit notamment des archives d'établissements publics, d'organisations politiques, d'ONG, de syndicats, d'organisations scientifiques et religieuses, ainsi que d'archives privées.

    En 2006, le gouvernement russe a remis à l'Autriche 51 fonds d'archives autrichiens déplacés pendant la Seconde guerre mondiale. La Russie continue d'étudier 40 fonds qui pourraient être rendus à l'Autriche.

    Lire aussi:

    Guerre d’Algérie: les archives seraient la clef de voûte pour régler le problème mémoriel
    Les archives de Vichy: ce qu’elles apportent
    La libération de Stalingrad: l’opération «Uranus»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik