Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire iranien: les négociations se déroulent dans un esprit constructif (ElBaradei)

    International
    URL courte
    Iran, puissance nucléaire (696)
    0 0 0

    Le secrétaire général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Mohamed ElBaradei positivement apprécié le premier jour de négociations techniques à Vienne entre les Etats-Unis, la Russie, la France et l'Iran.

    MOSCOU, 19 octobre - RIA Novosti. Le secrétaire général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Mohamed ElBaradei positivement apprécié le premier jour de négociations techniques à Vienne entre les Etats-Unis, la Russie, la France et l'Iran.

    Les négociations portent sur les livraisons de combustible nucléaire pour un réacteur expérimental iranien.

    "Nous avons tenu une rencontre constructive et examiné la plupart des questions techniques", a déclaré le secrétaire général de l'AIEA, ajoutant que les négociations se poursuivraient mardi

    Les négociations de Vienne sont consacrées aux aspects techniques de la livraison de combustible pour le réacteur utilisé dans la production d'isotopes à des fins médicales. Une source au sein de l'AIEA a confié à RIA Novosti qu'en juillet dernier, Téhéran avait demandé à l'Agence de l'aider à obtenir le combustible nécessaire. "Afin d'alimenter ce réacteur, l'Iran a besoin de 116 kilos d'uranium enrichi à 19,75%", a affirmé la source, précisant que "le degré d'enrichissement d'uranium en Iran ne dépassait pas 5%".

    Selon la source, il a été prévu d'utiliser l'uranium faiblement enrichi provenant du site de Natanz afin de le porter à 20% en Russie et le réexpédier ensuite en France qui en fabriquera des assemblages de combustible. Approuvé en principe lors de la rencontre entre les six médiateurs internationaux et l'Iran le 1er octobre à Genève, ce schéma fait actuellement l'objet de négociations techniques

    Dossier:
    Iran, puissance nucléaire (696)

    Lire aussi:

    L’Iran annonce le retour d’un lot d’uranium enrichi en provenance de Russie
    Nucléaire iranien: Netanyahu demande une "ligne rouge"
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik