Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Accord sur l'enrichissement d'uranium iranien: Moscou jouera un rôle clé (Soltani)

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 4 0 0

    Téhéran a réaffirmé mercredi qu'il considérait la Russie comme l'élément principal du projet d'enrichissement complémentaire de l'uranium iranien, a annoncé le représentant de l'Iran à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Ali Asghar Soltani cité par les médias européens.

    MOSCOU, 21 octobre - RIA Novosti. Téhéran a réaffirmé mercredi qu'il considérait la Russie comme l'élément principal du projet d'enrichissement complémentaire de l'uranium iranien, a annoncé le représentant de l'Iran à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Ali Asghar Soltani cité par les médias européens.

    "La France s'est déclarée prête à exécuter sa partie du contrat. Mais, comme vous l'avez noté, ce sont évidemment les Russes qui assumeront l'entière responsabilité de son exécution", a-t-il affirmé lors d'un entretien avec des journalistes.

    Les négociations techniques menées à Vienne par l'Iran, la Russie, la France et les Etats-Unis sur les livraisons de combustible nucléaire pour le réacteur de recherches à Natanz ont pris fin mercredi. Les parties ont reçu un projet d'accord qu'ils doivent approuver d'ici vendredi prochain.

    Selon une source proche des négociations, il est prévu d'utiliser l'uranium faiblement enrichi provenant du site de Natanz afin de le porter à 19,75% en Russie et de le réexpédier ensuite en France qui fabriquera des barres de combustible.

    Nucléaire civil ou arme atomique. INFOgraphie

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    Accord nucléaire: où passe la ligne rouge pour l’Iran?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik