Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire: contacts israélo-iraniens en Egypte (journal)

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 0 0

    Des fonctionnaires israéliens et iraniens en charge de l'énergie nucléaire ont mené en septembre plusieurs rencontres, les premières depuis trente ans, a annoncé jeudi le journal Haaretz.

    TEL AVIV, 22 octobre - RIA Novosti. Des fonctionnaires israéliens et iraniens en charge de l'énergie nucléaire ont mené en septembre plusieurs rencontres, les premières depuis trente ans, a annoncé jeudi le journal Haaretz.

    Selon le quotidien, Meirav Zafary-Odiz, en charge du contrôle des armements au sein de la Commission israélienne pour l'énergie nucléaire, a mené au Caire des entretiens avec le représentant iranien auprès de l'AIEA, Ali Asghar Soltanieh, dans le cadre d'un forum organisé par la Commission internationale sur la non-prolifération nucléaire et le désarmement.

    Ces contacts au cours desquels les interlocuteurs ont soulevé les thèmes de la non-prolifération de l'arme nucléaire au Proche-Orient, de la proclamation de la région zone dénucléarisée et de l'utilisation de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques se sont déroulés à huis clos, en présence de représentants de pays arabes et européens, ainsi que des Etats-Unis.

    Haaretz cite le fragment d'un entretien au cours duquel la représentante israélienne a laissé entendre qu'Israël considérait un Proche-Orient dénucléarisé comme une perspective attrayante, mais ne serait prêt à examiner ce thème librement qu'après un changement radical de la situation militaro-politique dans la région, dont la fin du conflit au Proche-Orient et la concertation de mécanismes de sécurité régionale.

    Considéré comme l'unique puissance au Proche-Orient à posséder l'arme nucléaire, l'Etat hébreu n'a jamais confirmé ni infirmé cette information.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    La Russie est opposée à l'implication de l'AIEA dans le processus de désarmement nucléaire
    «Nous sommes à deux doigts d'une guerre nucléaire»
    L’Irak demande aux puissances nucléaires de l’aider à construire un réacteur nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik