Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Sécurité européenne: l'OTAN s'opposera aux initiatives russes (source)

    International
    URL courte
    Projet russe de Traité pour la sécurité européenne (42)
    0 0 0

    Il est peu probable que l'OTAN accepte le projet de Traité pour la sécurité européenne proposé par la Russie

    Il est peu probable que l'OTAN accepte le projet de Traité pour la sécurité européenne proposé par la Russie, a indiqué mardi à RIA Novosti une source diplomatique européenne désireuse de garder l'anonymat.

    "Ce sont la Grande Bretagne et les Etats-Unis qui éprouvent le moins d'intérêt à modifier la configuration existante de sécurité européenne qui repose sur l'OTAN", a précisé l'interlocuteur de l'agence, proche de l'Etat-major de l'Alliance atlantique.

    Lundi, le représentant permanent de la Russie auprès de l'Otan Dmitri Rogozine a remis lundi au secrétaire général de l'Alliance Anders Fogh Rasmussen le projet de Traité pour la sécurité européenne proposé par la Russie. L'Alliance a de son côté promis de faire une analyse et de répondre aux propositions russes.

    Le président Medvedev a formulé le 4 juin 2008 à Berlin l'idée d'un traité de sécurité en Europe dont les piliers seraient le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des Etats, le non-recours à la force armée, le contrôle des armements et le principe selon lequel aucune organisation internationale n'a le droit exclusif d'assurer la sécurité en Europe.

    En juin 2009 les 56 pays membres de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) se sont entendus pour entamer un dialogue sur les problèmes clés de la sécurité. Cette initiative a été baptisée "processus de Corfu", d'après le nom de l'île qui a hébergé le sommet de l'OSCE.

    Le projet russe de Traité pour la sécurité européenne a été publié dimanche sur le site officiel du président russe, www.kremlin.ru. Le document prévoit notamment que les pays signataires du Traité puissent considérer une attaque armée contre un autre Etat membre comme une attaque perpétrée contre eux-mêmes et se prêtent un soutien militaire.

    Dossier:
    Projet russe de Traité pour la sécurité européenne (42)

    Lire aussi:

    Stoltenberg: l’Otan déterminée à améliorer ses relations avec la Russie
    20 ans plus tard, les relations Russie-Otan sont au plus bas
    Accusant les autres, les USA taisent leurs violations du traité Ciel ouvert
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik