Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    Corée du Nord: situation propice à la reprise des négociations (Pékin)

    © Flickr/ diongillard
    International
    URL courte
    Nucléaire coréen (374)
    0 0 0

    La Chine juge la situation autour du problème nord-coréen propice à une éventuelle reprise des négociations à Six, a déclaré jeudi la porte-parole de la diplomatie chinoise Jiang Yu à la veille de l'arrivée à Pékin de l'émissaire US pour la Corée du Nord.

    La Chine juge la situation autour du problème nord-coréen propice à une éventuelle reprise des négociations à Six, a déclaré jeudi la porte-parole de la diplomatie chinoise Jiang Yu à la veille de l'arrivée à Pékin de l'émissaire US pour la Corée du Nord.

    L'ambassadeur Stephen Bosworth a mené la veille des négociations avec les autorités nord-coréennes. En référence à une déclaration du diplomate, des médias ont annoncé que ces négociations étaient utiles.

    "Actuellement, on constate des signes d'assouplissement, il faut donc en profiter pour avancer dans la question de la reprise des négociations à Six", a expliqué la diplomate chinoise qui s'est toutefois refusée à préciser si Pékin était informé ou non par l'émissaire américain des négociations menées à Pyongyang.

    Le négociateur US en charge de la dénucléarisation de la Péninsule de Corée arrivera vendredi à Pékin pour mener des pourparlers avec le chef de la diplomatie chinoise, Yang Jiechi et le chef de la délégation chinoise aux négociations à Six sur le nucléaire nord-coréen, Wu Dawei.

    Dimanche, le diplomate américain est attendu à Moscou.

    Les négociations à Six interrompues en décembre 2008 engagent la Chine, la Russie, les Etats-Unis, le Japon, la République de Corée et la Corée du Nord.

    Le 12 juin 2009, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution décrétant des sanctions internationales à l'encontre des dirigeants nord-coréens, le durcissement de l'embargo frappant les livraisons d'armes à Pyongyang et prévoyant des visites des navires soupçonnés de transporter vers la Corée du Nord des frets interdits. En juillet dernier, Pyongyang a procédé à plusieurs tirs de missiles à courte portée.  

    Dossier:
    Nucléaire coréen (374)

    Lire aussi:

    Qu’est-ce qui gêne la reprise des négociations à six sur la Corée du Nord?
    L’impasse des sanctions américaines contre la Corée du Nord
    Comment Washington attise le militarisme en Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik