Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Accord climatique: une chance pour les "technologies vertes" (Medvedev)

    International
    URL courte
    Sommet de l'ONU sur le réchauffement climatique à Copenhague (37)
    0 611

    Le nouvel accord climatique pourrait favoriser la diffusion des technologies à faible émission de gaz nocifs et stimuler les investissements dans les programmes écologiques à travers le monde.

    Le nouvel accord climatique pourrait favoriser la diffusion des technologies à faible émission de gaz nocifs et stimuler les investissements dans les programmes écologiques à travers le monde, estime le président russe Dmitri Medvedev.

    "Le "new deal climatique" n'est pas un simple slogan, mais une chance réelle pour appliquer des technologies énergétiques propres, efficaces et caractérisées par une faible émission de gaz à effet de serre", a-t-il a déclaré vendredi à Copenhague lors de la Conférence de l'Onu sur le réchauffement climatique.

    Selon le leader russe, le nouvel accord mondial "doit nécessairement prendre en compte le rôle des forêts, principaux absorbeurs de gaz à effet de serre". Il estime également que ce document est appelé à définir "des conditions acceptables de transfert de technologies de pointe aux pays en voie de développement".

    Evoquant le rôle de l'Etat dans la lutte contre le réchauffement planétaire, M.Medvedev a souligné qu'il devait "stimuler les investissements privés" en premier lieu dans "les pays victimes des changements climatiques".

    "La Russie est prête à prendre la part la plus active à toutes ces démarches", a-t-il affirmé, ajoutant que la communauté internationale pouvait élaborer prochainement une "feuille de route" qui la conduirait vers un accord universel contraignant.

    Dossier:
    Sommet de l'ONU sur le réchauffement climatique à Copenhague (37)

    Lire aussi:

    La Russie ratifiera l’accord de Paris sur climat d’ici 2020
    WWF: la sortie des USA de l'Accord de Paris sur le climat nuira à leur leadership
    Pour Tokyo, les États-Unis ont tourné le dos à la raison
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik