Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou étonné par la position de l'Occident sur la démolition de monuments aux combattants contre le nazisme

    International
    URL courte
    0 2 0 0

    La Russie se déclare préoccupée par la position des Etats-Unis et de l'Union européenne sur la résolution de l'Assemblée générale dénonçant la profanation des monuments dédiés aux combattants contre le nazisme, lit-on dans un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

    La Russie se déclare préoccupée par la position des Etats-Unis et de l'Union européenne sur la résolution de l'Assemblée générale dénonçant la profanation des monuments dédiés aux combattants contre le nazisme, lit-on dans un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

    "Nous constatons avec un grand étonnement que les Etats-Unis ont voté contre la résolution soutenue par la majorité écrasante des membres de l'ONU et que les pays de l'Union européenne se sont abstenus lors du vote", indique le communiqué.

    Le 18 décembre, l'Assemblée générale des Nations unies a adopté le projet russe de résolution condamnant la glorification des anciens combattants des Waffen SS et la profanation des monuments érigés à la mémoire des combattants contre le nazisme. La résolution a recueilli 127 voix "pour", une voix "contre" et 54 abstentions.

    Parmi les pays qui se sont abstenus figurent la Géorgie, l'Ukraine et la Moldavie, de même que tous les Etats membres de l'Union européenne, dont l'Estonie et la Lettonie.

    "Ce qui retient particulièrement l'attention, c'est l'abstention exprimée par l'Ukraine, la Géorgie et la Moldavie dont les peuples ont combattu contre le nazisme au sein de l'Armée Rouge", souligne le communiqué de la diplomatie russe, ajoutant que "cette attitude atteste l'absence de respect pour les soldats qui ont glorifié ces pays sur les champs de bataille".

    La Russie avait antérieurement critiqué à plusieurs reprises les autorités de certains pays, dont l'Estonie, la Lettonie et l'Ukraine, pour avoir rendu hommage aux complices des nazis et démoli des monuments aux soldats soviétiques de la Seconde Guerre mondiale.

    Le dernier incident de ce genre a récemment eu lieu à Koutaïssi (Géorgie) où les autorités municipales ont rasé un ensemble commémoratif dédié aux combattants contre le nazisme.

    Lire aussi:

    La Russie appelle l’Europe à lutter ensemble contre la résurgence du nazisme
    À Varsovie, des Polonais protestent contre la démolition des monuments soviétiques
    À Riga, la marche des légionnaires SS prend de l'ampleur
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik