Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Conférence sur l'Afghanistan: Moscou prône la participation de l'OCS (Lavrov)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    La Russie souhaite que l'Organisation de coopération de Shanghai (OSC) participe à la conférence internationale sur l'Afghanistan en janvier à Londres, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov en visite en Ouzbéki

    La Russie souhaite que l'Organisation de coopération de Shanghai (OSC) participe à la conférence internationale sur l'Afghanistan en janvier à Londres, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov en visite en Ouzbékistan.

    "La conférence internationale sur l'Afghanistan prévue pour fin janvier engagera tous ses voisins, la Fédération de Russie y participera, mais nous voudrions que l'OCS soit également représentée", a indiqué M.Lavrov lors de son intervention à  l'Université d'économie mondiale et de diplomatie à Tachkent.

    Le chef de la diplomatie russe prendra part à la conférence sur l'Afghanistan qui se déroulera le 28 janvier prochain à Londres à l'initiative du premier ministre britannique Gordon Brown.

    Intervenant cette semaine au Parlement, M.Brown a estimé que la conférence avait pour objectif d'encourager les efforts internationaux en matière de politique, d'économie et de sécurité, et que le président afghan, Hamid Karzai, y présenterait ses plans concernant l'avenir du pays.

    Des délégations de 68 pays, dont celles des 43 pays membres de la coalition internationale prendront part à la conférence, de même que les secrétaires généraux de l'ONU et de l'OTAN. Le premier ministre britannique a exprimé l'espoir qu'en prévision de l'événement, les pays membres de la coalition s'engageraient à envoyer en Afghanistan de nouveaux renforts, en sus du contingent global de 140.000 hommes déjà prévu pour 2010. 

    Lire aussi:

    La Russie fournira du matériel militaire à l’Afghanistan
    L'ancien président afghan critique la nouvelle stratégie de Donald Trump dans la région
    Washington compte muscler sa présence en Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik