Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Iran-nucléaire: de nouvelles sanctions pourraient être décrétées en février (ambassadeur britannique)

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 410

    Le Conseil de sécurité pourrait décréter de nouvelles sanctions contre l'Iran dès février si Téhéran rejette l'offre des Six concernant le programme nucléaire iranien, a estimé samedi dans un entretien à RIA Novosti l'ambassadeur britannique auprès de l'ONU, Mark Lyall Grant.

    Le Conseil de sécurité pourrait décréter de nouvelles sanctions contre l'Iran dès février si Téhéran rejette l'offre des Six concernant le programme nucléaire iranien, a estimé samedi dans un entretien à RIA Novosti l'ambassadeur britannique auprès de l'ONU, Mark Lyall Grant.

    "Au cours des semaines à venir nous débattrons au sein des Six (Russie, USA, Chine, Grande-Bretagne, France, Allemagne, ndlr) des éléments qui pourraient être intégrés dans la résolution sur de nouvelles sanctions contre l'Iran. D'abord ce sera une discussion au sein des Six avant que nous puissions soumettre quelque chose (à l'examen du Conseil de sécurité à New York). Je pense néanmoins que des sanctions seront décidées dès fin février", a expliqué le diplomate.

    Portant, "la porte au dialogue restera ouverte".

    "Cette offre très généreuse que les Six ont fait à l'Iran concernant son dossier nucléaire reste sur la table. Il n'est pas encore trop tard pour que l'Iran commence à coopérer avec l'AIEA et la communauté internationale dans son ensemble pour ne pas être sanctionné", a souligné l'ambassadeur britannique auprès des Nations Unies.

    Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, accusent l'Iran de vouloir créer l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire mené, selon Téhéran, à des fins pacifiques. Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté plusieurs résolutions sanctionnant l'Iran pour son refus d'établir un moratoire sur l'enrichissement d'uranium.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    Les USA veulent se retirer de l'accord nucléaire et en rendre l’Iran responsable
    «Сonséquences imprévues»: comment les sanctions US contre l'Iran frapperont UE
    Accord nucléaire: où passe la ligne rouge pour l’Iran?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik