Ecoutez Radio Sputnik
    International

    PO: absence de progrès sur la voie de la paix en 2009 (Amr Moussa)

    International
    URL courte
    0 0 01

    L'année qui s'écoule a été marquée par de nombreux événements dramatiques dans la région proche-orientale qui ont éloigné davantage les pays arabes de la paix et de la sécurité, a estimé lundi au Caire le secrétaire général de la Ligue des pays arabes Amr Moussa.

    L'année qui s'écoule a été marquée par de nombreux événements dramatiques dans la région proche-orientale qui ont éloigné davantage les pays arabes de la paix et de la sécurité, a estimé lundi au Caire le secrétaire général de la Ligue des pays arabes Amr Moussa.

    "Le début de l'année a coïncidé avec les événements tragiques de Gaza qui ont emporté la vie de centaines de Palestiniens", a rappelé le secrétaire de la Ligue dressant lundi devant les journalistes le bilan de l'année 2009.

    L'espoir d'un règlement du conflit arabo-israélien apparu lors de la victoire de Barack Obama à la présidentielle américaine s'est effondré. Le discours prometteur lancé par le président américain à l'Université du Caire sollicitant le gel de la construction de colonies dans les territoires palestiniens est resté au niveau des paroles, selon l'homme politique arabe.

    Quant aux engagements d'Israël, ses promesses de gel de la colonisation en Cisjordanie pour un délai de dix mois, ne satisfait même pas une part des exigences de la communauté internationale.

    "Les autorités israéliennes continuent de manipuler dans leur propre intérêt la situation géographique et démographique", a indiqué M.Moussa avant d'ajouter que la politique menée par Israël "constituait l'entrave principale à la paix".

    Mais le secrétaire de la Ligue a demandé aux dirigeants arabes de ne pas perdre espoir et de déployer en 2010 d'immenses efforts afin de relancer le processus de paix "qui dure depuis déjà des années, voire des décennies".

    Lire aussi:

    Conflit israélo-palestinien: Jared Kushner rencontre «l’homme le plus dangereux du monde»
    Les Palestiniens exhortent le monde arabe à dire «niet» à la normalisation avec Israël
    Ligue arabe: Jérusalem, «la ligne rouge» à ne pas franchir
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik