Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Transit de pétrole russe par l'Ukraine: Poutine appelle Kiev à respecter ses engagements

    International
    URL courte
    Vladimir Poutine en Extrême-Orient russe (10)
    0 4 0 0

    Moscou espère que Kiev respectera les contrats sur le transit du pétrole russe destiné à l'Europe.

    Moscou espère que Kiev respectera les contrats sur le transit du pétrole russe destiné à l'Europe, a déclaré mardi à Vladivostok le premier ministre russe Vladimir Poutine.

    "Nous espérons qu'ils (les contrats) seront respectés", a annoncé M.Poutine aux journalistes.

    "Nous sommes prêts à livrer (les ressources énergétiques, ndlr), nous avons des contrats, mais si quelqu'un veut abuser, que faire?" a poursuivi le premier ministre en précisant que très souvent, les pays transitaires abusaient de leur situation en exigeant des prix préférentiels pour le transit  d'hydrocarbures russes.

    Selon le gouvernement slovaque, la Russie a averti l'UE d'une possible interruption de ses livraisons de pétrole via l'Ukraine à la Slovaquie, la Hongrie et la République tchèque. La Commission européenne a par la suite fait savoir que "le gouvernement russe avait informé la Commission d'une possible interruption des livraisons de pétrole à cause d'un différend commercial entre les compagnies russe et ukrainienne".

    Kiev veut modifier l'avenant annuel au contrat expirant le 31 décembre qui stipule les volumes de transit et les prix, a pour sa part précisé le porte-parole de la société ukrainienne des hydrocarbures Naftogaz, Valentin Zemlianski.

    Le transit du pétrole russe vers l'Union européenne à travers l'Ukraine ne sera pas interrompu, a toutefois affirmé mardi le vice-premier ministre russe Igor Setchine.

    Le 1er janvier 2009, Moscou a suspendu les livraisons de gaz russe à l'Ukraine en raison d'arriérés de paiement et à défaut de contrat pour 2009. Le bras de fer a provoqué une pénurie de combustible dans plusieurs pays d'Europe orientale.

    Dossier:
    Vladimir Poutine en Extrême-Orient russe (10)

    Lire aussi:

    Du gaz russe transitant par l’Ukraine redirigé vers l’Allemagne
    S-400 russes pour la Turquie: le contrat de livraison prêt à être signé
    «Revenez demain»: pourquoi l’UE évite les «négociations gazières»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik