Ecoutez Radio Sputnik
    Nucléaire

    Nucléaire iranien: Téhéran donne un mois à l'Occident (Mottaki)

    © Sputnik. Ruslan Krivobok
    International
    URL courte
    Iran, puissance nucléaire (696)
    0 1 0 0

    Téhéran donne un mois à l'Occident pour accepter sa proposition sur l'échange d'uranium faiblement enrichi, sinon il produira lui-même de l'uranium pour son réacteur de recherche, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki à la télévision nationale.

    Téhéran donne un mois à l'Occident pour accepter sa proposition sur l'échange d'uranium faiblement enrichi, sinon il produira lui-même de l'uranium pour son réacteur de recherche, a déclaré samedi le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki à la télévision nationale.

    "C'est un ultimatum. Il reste un mois, c'est-à-dire jusqu'à la fin de janvier", a indiqué M.Mottaki cité par les médias iraniens.

    L'Iran, qui possède 1.200 kilos d'uranium faiblement enrichi (3,5%), a besoin de l'uranium enrichi à 20% pour son réacteur de recherche. Il a récemment rejeté les propositions de l'Agence internationale de l'énergie atomique visant à porter cet uranium à un degré d'enrichissement plus élevé sur le territoire de pays tiers (Russie, Turquie, France). Toutefois, M.Mottaki a annoncé que l'Iran était prêt à échanger son uranium par petites quantités contre du combustible pour son réacteur.

    Avant 2009, l'Iran enrichissait de l'uranium à l'usine de Natanz. En 2009, la communauté internationale a appris l'existence d'un second site d'enrichissement iranien situé près de la ville de Qom. Lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, le 10 décembre 2009, trois membres permanents du conseil (Grande-Bretagne, France et Etats-Unis) ont déclaré que Téhéran pouvait être frappé de nouvelles sanctions s'il n'abandonnait pas son programme nucléaire.

    Les Etats-Unis et certains autres pays reprochent à l'Iran de vouloir se doter de l'arme nucléaire sous couvert du programme nucléaire qu'il prétend réaliser à des fins pacifiques. Téhéran rejette ces accusations, affirmant que ses recherches nucléaires ont pour seul objectif de satisfaire les besoins du pays en électricité.

    Dossier:
    Iran, puissance nucléaire (696)

    Lire aussi:

    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Agence de l'énergie atomique: les centrifugeuses nord-coréennes tournent à nouveau
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik