Ecoutez Radio Sputnik
    International

    OSCE: le Kazakhstan appelle à convoquer un sommet en 2010 (Nazarbaïev)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le Kazakhstan, président actuel de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, invite les pays membres à participer à un sommet de l'Organisation en 2010, a déclaré jeudi à Vienne le chef de l'Etat kazakh Noursoultan Nazarbaïev lors de la première réunion du Conseil permanent de l'OSCE tenue cette année.

    Le Kazakhstan, président actuel de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, invite les pays membres à participer à un sommet de l'Organisation en 2010, a déclaré jeudi à Vienne le chef de l'Etat kazakh Noursoultan Nazarbaïev lors de la première réunion du Conseil permanent de l'OSCE tenue cette année.

    "La pause de 10 ans dans la convocation des sommets de l'OSCE atteste que la base consensuelle de l'Organisation traverse une crise de stagnation", a-t-il estimé.

    Selon le président kazakh, une rencontre des leaders de l'OSCE "offrirait la possibilité de célébrer le 35e anniversaire de l'Acte final d'Helsinki, le 20e anniversaire de la Charte de Paris et le 65e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale".

    M.Nazarbaïev propose de soumettre à la discussion du sommet "les problèmes de la sécurité qui se posent dans la zone de responsabilité de l'OSCE, la situation en Afghanistan et les questions de la tolérance".

    Le leader kazakh est persuadé que "rien ne peut remplacer aujourd'hui l'OSCE".

    "Sa stagnation ou sa disparition créerait un vide dans l'espace euro-atlantique", a-t-il précisé.

    Pour marquer le début de la présidence kazakhe de l'OSCE, M.Nazarbaïev a proposé de proclamer le 1er août (jour de la signature de l'Acte final d'Helsinki) Journée de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

    Signé en 1975 au terme d'une conférence qui a réuni dans la capitale finlandaise la totalité des Etats européens d'alors, l'Acte final a défini les principes fondamentaux de la sécurité et de la coopération en Europe.

    La Charte de Paris pour une nouvelle Europe, signée en 1990, développe les principes de l'Acte final dans le domaine des droits de l'homme, de la démocratie et des libertés fondamentales.

    Lire aussi:

    Moscou propose à ses partenaires de «réviser les cartes» militaires en Europe
    Explosion d’une voiture de l’OSCE: l’UE ne participera pas à l’enquête
    Donbass: un membre de l'OSCE tué dans l'explosion de son véhicule
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik