Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Salon aérospatial BIAS 2010: renforcer la coopération entre la Russie et Bahreïn (Medvedev)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le premier Salon aérospatial international BIAS 2010, qui s'ouvre jeudi à Bahreïn, stimulera la coopération économique entre la Russie et ce royaume du Golfe, lit-on dans un message adressé par le président russe Dmitri Medvedev au roi bahreïni Hamad bin Isa Al Khalifa.

    Le premier Salon aérospatial international BIAS 2010, qui s'ouvre jeudi à Bahreïn, stimulera la coopération économique entre la Russie et ce royaume du Golfe, lit-on dans un message adressé par le président russe Dmitri Medvedev au roi bahreïni Hamad bin Isa Al Khalifa.

    "Je garde le meilleur souvenir de notre rencontre à Moscou en décembre 2008. Les ententes que nous avons alors conclues ont donné une impulsion puissante à notre dialogue mutuellement utile et ont permis d'intensifier la coopération entre nos deux pays", a affirmé M. Medvedev, ajoutant que la partie russe attachait une importance particulière à l'élargissement des liens économiques et commerciaux.

    Selon M. Medvedev, "la participation de la Russie au premier Salon aérospatial international BIAS 2010 organisé sous le patronage du roi de Bahreïn permettra de dynamiser la composante économique de nos échanges".

    Le message souligne en outre que la coopération entre les deux Etats sur la scène internationale ne mérite pas moins d'attention que leur coopération économique.

    "Les efforts coordonnés visant à stabiliser la situation dans la région du Golfe sont toujours indispensables. Ils pourraient notamment se fonder sur la conception russe de la sécurité dans cette région stratégique importante. Cette conception a été soutenue par Bahreïn", indique le message du leader russe qui évoque également "la nécessité d'œuvrer pour une paix juste et durable au Proche-Orient".

    Le message a été remis au monarque par le premier vice-premier ministre russe Viktor Zoubkov en visite à Bahreïn.

    Lire aussi:

    Bahreïn accuse l’Iran de déstabiliser la situation au Proche-Orient
    Bahreïn négocie l’achat de S-400 russes
    Crise du Golfe: le bout du tunnel est-il encore loin?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik