Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire iranien: les Six pourraient décréter de nouvelles sanctions contre Téhéran (ambassadeur US)

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 10

    Les six médiateurs internationaux sur le dossier nucléaire iranien (Etats-Unis, Russie, France, Chine, Allemagne et Grande-Bretagne) envisagent de passer du dialogue à de nouvelles sanctions contre l'Iran, a déclaré l'ambassadeur des Etats-Unis à Moscou John Beyrle.

    Les six médiateurs internationaux sur le dossier nucléaire iranien (Etats-Unis, Russie, France, Chine, Allemagne et Grande-Bretagne) envisagent de passer du dialogue à de nouvelles sanctions contre l'Iran, a déclaré l'ambassadeur des Etats-Unis à Moscou John Beyrle.

    Selon lui, la Russie et les Etats-Unis ont une vision commune de la "menace nucléaire iranienne".

    "Nous cherchons à convaincre l'Iran d'abandonner ses ambitions nucléaires. Certes, nous désapprouvons la position de l'Iran qui a décliné les initiatives de l'AIEA, initiatives que nous avons soutenues conjointement avec la Russie. C'est précisément ce facteur qui nous incite à passer du dialogue aux sanctions", a-t-il affirmé mercredi sur les ondes de la radio Echo de Moscou. Et d'ajouter: "Nous espérons toujours que Téhéran répondra positivement à la proposition de l'AIEA. A défaut, des mesures plus sérieuses pourraient être envisagées".

    L'ambassadeur a souligné que ni la Russie ni les Etats-Unis n'avaient besoin d'une course aux armements au Proche-Orient.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    Chef de la diplomatie iranienne: les USA ne respectent pas l’accord sur le nucléaire
    L'Iran pourrait relancer son programme nucléaire en cas de retrait des USA de l'accord
    Moscou fera de son mieux pour convaincre l'Iran de rester dans l'accord nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik