Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Uranium iranien: Téhéran compte sur un accord constructif avec l'AIEA

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 0 0

    La politique constructive de l'AIEA et des participants au du processus de règlement du programme nucléaire iranien conditionnera les fournitures d'uranium enrichi à 20% au réacteur de recherche de Téhéran, a déclaré jeudi aux journalistes l'ambassadeur iranien à Moscou Mahmoud Reza Sajjadi.

    La politique constructive de l'AIEA et des participants au processus de règlement du programme nucléaire iranien conditionnera les fournitures d'uranium enrichi à 20% au réacteur de recherche de Téhéran, a déclaré jeudi aux journalistes l'ambassadeur iranien à Moscou Mahmoud Reza Sajjadi.

    "A notre avis la politique constructive de l'AIEA et des autres participants au processus du règlement conditionnera l'échange de l'uranium iranien faiblement enrichi contre de l'uranium enrichi à 20%", a indiqué Mahmoud Reza Sajjadi.

    Il a fait remarquer que Téhéran n'avait pas rejeté "le principe de l'échange" de l'uranium iranien faiblement enrichi.

    "Cependant nous cherchons une formule équitable pour ce processus", a-t-il conclu.

    L'enrichissement de l'uranium est au centre d'un conflit entre l'Iran et l'Occident, qui redoute que la République islamique, sous couvert de son programme civil, ne cherche à produire de l'uranium hautement enrichi pour fabriquer l'arme atomique. Téhéran a toujours démenti avoir un tel projet.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    Agence de l'énergie atomique: les centrifugeuses nord-coréennes tournent à nouveau
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik