Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Conflit indo-pakistanais: New Delhi invite Islamabad à négocier

    International
    URL courte
    0 2901

    L'Inde a officiellement proposé au Pakistan de tenir des négociations au niveau des vice-ministres des Affaires étrangères, a annoncé jeudi la chaîne de télévision indienne NDTV se référant à une source officielle ayant requis l'anonymat.

    L'Inde a officiellement proposé au Pakistan de tenir des négociations au niveau des vice-ministres des Affaires étrangères, a annoncé jeudi la chaîne de télévision indienne NDTV se référant à une source officielle ayant requis l'anonymat.

    "L'Inde envisage de se remettre à la table de pourparlers avec le Pakistan et discuter de tous les problèmes importants, dont la lutte contre le terrorisme. En outre, nous souhaitons examiner avec Islamabad les questions susceptibles de déboucher sur une atmosphère de paix et de stabilité entre les deux Etats", selon la source.

    Anciennes colonies britanniques devenues indépendantes en 1947, l'Inde et le Pakistan sont partagés depuis plus de 60 ans par le problème du Cachemire.

    La partition des deux pays avait été effectuée selon le principe religieux: les territoires à population majoritairement musulmane avaient été rattachés au Pakistan, ceux à population hindoue, à l'Inde. La population du Cachemire d'alors était constituée à 80% de musulmans, par conséquent son sort était, semblait-il, scellé. Mais le maharajah Hari Singh, qui dirigeait la principauté du Jammu-et-Cachemire, et qui était hindou, avait refusé d'organiser un référendum et rattaché le Jammu et le Cachemire à l'Inde. Le Pakistan n'a réussi à récupérer que les Territoires du Nord du Cachemire.

    Depuis 60 ans que dure le conflit indo-pakistanais, Islamabad et New Delhi n'ont pas trouvé de moyens de régler pacifiquement le problème. Trois guerres - 1947-1948, 1965 et 1971 - n'ont pas non plus permis de résoudre la question. En 2004, New Delhi et Islamabad se sont mis pour la première fois depuis presque 60 ans à la table des négociations sur la normalisation des relations entre les deux Etats, mais l'attaque terroriste lancée le 26 novembre 2008 contre la capitale économique de l'Inde Mumbai (Bombay) a de nouveau suspendu les pourparlers entre les deux pays.

    Lire aussi:

    L’armée indienne a reçu des radars débusquant les terroristes même sous terre
    Nouvelle route de la soie: l'Inde boude le forum chinois
    Le Pakistan veut construire un mur à la frontière afghane
    Idiotie géopolitique ou la guerre inutile entre l'Inde et la Chine
    L’OCS réunit désormais près de la moitié de la population mondiale
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik