Ecoutez Radio Sputnik
    Russie-Etats-Unis: armes nucléaires

    Essais nucléaires: la Russie appelle les Etats-Unis à ratifier au plus vite le Traité CTBT

    © RIA Novosti.
    International
    URL courte
    0 17 0 0

    La Russie appelle les Etats-Unis et les autres pays à ratifier au plus vite le Traité d'interdiction totale des essais nucléaires (CTBT), a déclaré Oleg Rojkov, directeur adjoint du département pour la sécurité et le désarmement du ministère russe des Affaires étrangères.

    La Russie appelle les Etats-Unis et les autres pays à ratifier au plus vite le Traité d'interdiction totale des essais nucléaires (CTBT), a déclaré mercredi à Moscou Oleg Rojkov, directeur adjoint du département pour la sécurité et le désarmement du ministère russe des Affaires étrangères.

    "Le moratoire volontaire actuel sur les essais nucléaires, quelque important qu'il soit, ne peut pas remplacer les engagements juridiquement contraignants dans ce domaine. Si on repousse davantage l'entrée en vigueur du Traité CTBT, on met en péril le désarmement nucléaire et l'ensemble du régime de non-prolifération", a indiqué M.Rojkov lors d'une conférence sur l'application du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).

    Il a qualifié la situation autour du Traité CTBT de scandaleuse. Adopté il y a quatorze ans, le 10 septembre 1996 par l'Assemblée générale de l'ONU, le document n'entrera pas en vigueur tant qu'il n'aura pas été ratifié par les 44 États qui possèdent des centrales nucléaires ou réacteurs de recherche.

    La nouvelle administration américaine promet de tout faire pour la ratification du Traité, mais "les perspectives ne sont guère optimistes, à notre avis", a conclu M.Rojkov.

    Presque 180 nations ont signé le CTBT dont 41 des 44 pays nommés (sauf la Corée du Nord, l'Inde et le Pakistan). Presque 150 États l'ont ratifié dont 35 des 44 pays désignés dans une annexe au Traité. La Russie a ratifié le Traité en 2000.

    Lire aussi:

    Israël compterait ratifier le Traité d'interdiction des essais nucléaires
    Les appétits nucléaires de la Corée du Nord alimentés par les USA
    L'UE veut une zone dénucléarisée au Proche-Orient
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik