Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Doctrine militaire russe: Medvedev exclut tout retour à la "guerre froide"

    International
    URL courte
    Nouvelle doctrine militaire russe (24)
    0 2601

    La nouvelle doctrine militaire russe ne marque pas un retour vers les rapports tendus entre Moscou et l'Occident qui ont marqué l'époque de la "guerre froide", a estimé le président russe Dmitri Medvedev interrogé par Paris Match à la veille de sa visite en France du 1er au 3 mars.

    La nouvelle doctrine militaire russe ne marque pas un retour vers les rapports tendus entre Moscou et  l'Occident qui ont marqué l'époque de la "guerre froide", a estimé le président russe Dmitri Medvedev interrogé par Paris Match à la veille de sa visite en France du 1er au 3 mars.

    "Notre doctrine ne considère pas l'OTAN comme la principale menace militaire. La question se pose autrement: un élargissement sans fin de l'OTAN par l'engloutissement de pays qui à une certaine époque faisaient partie de l'Union soviétique ou qui sont nos voisins les plus proches crée des problèmes car quoi qu'on en dise, l'OTAN est un bloc militaire", a fait observer le président russe.

    "Tout est clair. Nous avons notre propre stratégie défensive (...). Mais si un bloc militaire avec lequel, soit dit en passant, nous entretenons dans l'ensemble des rapports de partenariat s'approche de nos frontières, et si un redéploiement de missiles a lieu, cela ne peut nous laisser indifférents (...). Cela ne signifie pas que nous retournions à la "guerre froide", mais nous devons en tenir compte", a expliqué le président russe dont les propos sont retraduits du russe par RIA Novosti.

    La nouvelle Doctrine militaire russe a été signée par le président Medvedev le 5 février, le jour de l'ouverture de la Conférence de Munich sur la sécurité. L'élargissement de l'OTAN et le déploiement de systèmes de défense antimissile sont cités parmi les menaces évoquées dans ce document.

    Dossier:
    Nouvelle doctrine militaire russe (24)

    Lire aussi:

    Les brouilles de l’Otan aident la Russie? Oui, si elle s’effondre, plaisante Poutine
    L’Otan augmente sa présence dans les zones européennes où ils ont promis de ne le faire
    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik