Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Colonisation: les Palestiniens entendent faire appel à l'Onu (journal)

    International
    URL courte
    0 0 0

    L'Autorité palestinienne se propose de demander au Conseil de sécurité de l'Onu une résolution contraignant Israël à arrêter la construction de colonies dans les territoires palestiniens, rapporte Al-Quds Al-Arabi, quotidien arabophone basé à Londres.

    L'Autorité palestinienne se propose de demander au Conseil de sécurité de l'Onu une résolution contraignant Israël à arrêter la construction de colonies dans les territoires palestiniens, rapporte vendredi Al-Quds Al-Arabi, quotidien arabophone basé à Londres.

    "Nous avons annoncé aux Américains notre intention de faire appel au Conseil de sécurité de l'Onu pour mettre fin à la colonisation. Nous avons voulu connaître leur avis. Ils ont répondu que ce serait prématuré et qu'ils attendaient une réponse des Israéliens", a déclaré Nimer Hammad, conseiller politique du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, selon le journal.

    Washington estime prématurée une telle démarche et appelle les Palestiniens à attendre les résultats de la pression américaine sur Israël.

    D'après M.Hammad, l'administration du président américain Barack Obama attend du gouvernement israélien une réponse écrite aux 13 exigences présentées au premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors de sa récente visite aux Etats-Unis.

    M.Netanyahu a déjà tenu deux rounds de négociations avec ses ministres clés, mais les résultats n'en seraient connus qu'après la Pâque juive, la semaine prochaine au plus tôt.

    Le processus de paix est au point mort depuis plus d'un an en dépit des efforts de la communauté internationale, Etats-Unis en tête, visant à le relancer. Le contentieux de la colonisation constitue la principale pierre d'achoppement à la reprise des négociations.

    Les Palestiniens conditionnent leur retour à la table des négociations à un arrêt total de l'extension des implantations juives en Cisjordanie (dont Jérusalem-Est annexée en juin 1967).

    Israël s'y refuse, ne proposant qu'un gel partiel de la construction. Le gouvernement de l'Etat hébreu, dirigé par Benjamin Netanyahu, insiste sur la reprise sans préalable du dialogue avec les Palestiniens, mais ne propose qu'une suspension temporaire et partielle de la colonisation.

    L'annonce de la construction de 1.600 habitations pour des colons juifs à Jérusalem-Est a aggravé les relations entre Washington et l'Etat hébreu, en torpillant les tentatives des Etats-Unis pour ranimer le processus de paix au Proche-Orient.

    Les Palestiniens sont revenus sur leur décision de reprendre les négociations, en réclamant le gel de toute activité de colonisation à Jérusalem-Est.

    Lire aussi:

    Moscou réagit à la poursuite de la colonisation israélienne en Cisjordanie
    Netanyahou: la paix possible, si les Palestiniens reconnaissent «la réalité» sur Jérusalem
    Israël et Palestine, entre «impasse» et «piège mortel»!
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik