Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nouveau Traité START: réduire le potentiel de redéploiement des rampes de tir

    International
    URL courte
    Traité START (300)
    0 0 0

    Le nouveau Traité de réduction des armes stratégiques offensives (START) qui sera signé par la Russie et les Etats-Unis le 8 avril à Prague permet de réduire le potentiel de redéploiement des rampes de lancement, a annoncé l'assistant du président russe Sergueï Prikhodko.

    Le nouveau Traité de réduction des armes stratégiques offensives (START) qui sera signé par la Russie et les Etats-Unis le 8 avril à Prague permet de réduire le potentiel de redéploiement des rampes de lancement, a annoncé vendredi l'assistant du président russe Sergueï Prikhodko.

    Le nouveau document impose un "plafond de 800 unités pour les rampes de lancement déployées et non déployées, les missiles balistiques intercontinentaux et les missiles balistiques embarqués sur les sous-marins et les bombardiers lourds" pour chaque partie.

    "Ce niveau a été fixé sur notre initiative. Nous souhaitons que les rampes de lancement déployées et non déployées, ainsi que les bombardiers lourds y soient mentionnés ce qui permettra de réduire le potentiel de redéploiement et encouragera les parties à démanteler ou retraiter ces vecteurs d'armes offensives stratégiques", a expliqué M.Prikhodko.

    Le nouveau traité est censé remplacer le Traité START soviéto-américain de 1991 qui a expiré le 5 décembre 2009. Le 26 mars dernier, les présidents russe et américain, Dmitri Medvedev et Barack Obama, se sont entendus par téléphone pour signer le nouveau document à Prague.

    Dossier:
    Traité START (300)

    Lire aussi:

    Contrôle des armes nucléaires: ses jours sont-ils comptés?
    Les USA balancent entre les versions de leur doctrine nucléaire
    La Défense russe commente les résultats du sommet Trump-Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik