Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Pas de prescription pour les crimes nazis (Medvedev)

    International
    URL courte
    0 64 0 0

    Les crimes nazis ne possèdent pas de délais de prescription et leurs auteurs doivent en porter la responsabilité quel que soit leur âge, a déclaré le président russe Dmitri Medvedev dans une interview au journal Izvestia.

    Les crimes nazis ne possèdent pas de délais de prescription et leurs auteurs doivent en porter la responsabilité quel que soit leur âge, a déclaré le président russe Dmitri Medvedev dans une interview au journal Izvestia. 

    "Peut-être suis-je trop sévère, mais en effet ces crimes ne connaissent pas de délais de prescription et ceux qui les ont commis doivent en porter la responsabilité quel que soit leur âge", a indiqué M.Medvedev interrogé sur la nécessité de juger des personnes d'âge avancé.

    "Vous parlez des crimes commis par John Demjanjuk? En réalité, je n'ai pas en vue des noms concrets", a estimé le président.

    Le procès contre John Demjanjuk se tient actuellement en Allemagne. L'accusation entend prouver que l'intéressé, 89 ans, a été garde aux camps d'extermination nazis de Sobibor et Treblinka durant six mois, et est donc complice du meurtre de quelque 27.900 Juifs gazés durant cette période.

    "Il en va de notre responsabilité morale auprès des générations futures. Si nous fermons aujourd'hui les yeux sur ces crimes, ils pourraient se répéter à l'avenir sous telle ou telle forme dans différents pays ", a ajouté le chef de l'Etat russe.

    Lire aussi:

    Décès d'un ancien garde d'Auschwitz impliqué dans la mort de 170.000 personnes
    Le Sénat US propose la création d'un «tribunal hybride» sur la Syrie
    Je jette l’éponge: la procureur suisse quitte la commission de l’Onu sur la Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik