Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire: l'Iran accepte la médiation de la Turquie et du Brésil

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 0 0

    La Turquie, le Brésil et l'Iran sont parvenus à une entente sur le dossier nucléaire iranien, a déclaré dimanche le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu.

    La Turquie, le Brésil et l'Iran sont parvenus à une entente sur le dossier nucléaire iranien, a déclaré dimanche le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu.

    La Turquie et le Brésil ont proposé de jouer le rôle de médiateurs dans les négociations sur le problème nucléaire iranien, Téhéran s'étant déclaré favorable à cette initiative.

    "Nous sommes parvenus à une entente après 18 heures des négociations", a annoncé M. Davutoglu.

    Une déclaration officielle doit être diffusée lundi au terme de consultations des présidents iranien et brésilien et du premier ministre turc.

    Le ministre brésilien des Affaires étrangères, Celso Amorim a déclaré samedi que le Brésil et la Turquie tâchaient de convaincre Téhéran de placer une partie de ses stocks d'uranium à l'étranger. Ankara et Brasilia, membres non permanents du Conseil de sécurité, sont opposés aux sanctions contre l'Iran. 

    Les deux pays proposent ainsi de reconnaître le droit de l'Iran d'enrichir l'uranium. Conformément à la proposition, la communauté internationale pourra inspecter les sites iraniens.

    Le ministère iranien des Affaires étrangères avait auparavant déclaré que "du point de vue de Téhéran, la proposition de la Turquie et du Brésil pourrait être vraiment efficace".

    Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, soupçonnent l'Iran de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme civil mené, selon Téhéran, à des fins pacifiques.

    La tension est récemment montée d'un cran avec la possible adoption de sanctions prônées par l'Occident.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    Enregistrant leurs entreprises en Turquie, les Iraniens contournent les sanctions
    «La Turquie a refusé d’obéir aux sanctions anti-iraniennes unilatérales des USA»
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik