Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Israël adopte un programme de rapatriement

    International
    URL courte
    0 01

    Le gouvernement israélien a adopté un paquet de motivations socio-économiques axées sur le rapatriement de 15.000 émigrés par an, a annoncé lundi le service de presse du chef du gouvernement.

    Le gouvernement israélien a adopté un paquet de motivations socio-économiques axées sur le rapatriement de 15.000 émigrés par an, a annoncé lundi le service de presse du chef du gouvernement.

    "Nous attendons impatiemment (leur retour, ndlr) et avons adopté pour une durée déterminée un programme accordant pour la première fois des droits égaux à quelque 750.000 Israéliens résidant et travaillant à l'étranger et aux "nouveaux rapatriés"", a indiqué le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

    "Je demande à ceux qui ont des proches à l'étranger, et je me permets de supposer que c'est le cas de chacun d'entre nous, de les contacter et de leur dire que revenir maintenant en Israël c'est non seulement correct, mais aussi profitable", selon le premier ministre.

    Le programme de motivations adopté par le gouvernement hébreu prévoit entre autres un régime fiscal de faveur, une réduction de taxes, y compris à l'importation de véhicules en Israël et le cofinancement de l'assurance médicale. En outre le gouvernement prend en charge la formation supplémentaire et l'embauche des immigrés.

    Selon les données fournies par le ministère israélien de l'Absorption des immigrés, 60% d'Israéliens rapatriés sont aptes au travail et leurs revenus dépassent de 30% le rendement mensuel moyen. Il s'avère donc que les investissements placés dans leur installation sont rentabilisés en général en un an et demi.

    "Ces gens sont la chair de notre chair et le sang de notre sang. Leur absorption et leur intégration économique se déroulent en général très vite. Ils bénéficient évidemment d'un background national, ils maîtrisent notre langue et notre culture, mais aussi ils possèdent une autre culture avec son potentiel créatif et ses standards de travail dont nous aimerions profiter", a conclu le chef de l'Etat hébreu.

    D'après le ministère de l'Absorption des immigrés, en 2009 10.900 émigrés israéliens sont retournés dans le pays, soit deux fois plus qu'en 2007.

    Lire aussi:

    L'opération militaire israélienne ouvrirait un nouveau front en Syrie
    S-300 russes pour la Syrie: Netanyahu évoque les éventuelles conséquences à Poutine
    Entretien téléphonique entre Poutine et Netanyahu au sujet du crash de l'avion russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik