Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Gaz russe: Minsk lance un ultimatum

    International
    URL courte
    Litige gazier Russie-Biélorussie (2010) (39)
    0 0 0 0

    Minsk attend que le groupe gazier russe Gazprom règle intégralement le transit gazier avant 13h00 heure de Minsk (10h00 GMT), sans quoi le transit sera réduit proportionnellement à la somme due, a déclaré le premier vice-premier ministre biélorusse Vladimir Semachko lors d'une réunion de travail à Minsk.

    Minsk attend que le groupe gazier russe Gazprom règle intégralement le transit gazier avant 13h00 heure de Minsk (10h00 GMT), sans quoi le transit sera réduit proportionnellement à la somme due, a déclaré le premier vice-premier ministre biélorusse Vladimir Semachko lors d'une réunion de travail à Minsk.

    "Nous accordons à Gazprom deux heures, le délai s'écoulant à 13h00 heure de Minsk. Si au terme de ce délai Gazprom ne paye pas ce qui reste dû, nous limiterons le transit de gaz proportionnellement à la somme due", a annoncé le responsable biélorusse.

    Le porte-parole de Gazprom Sergueï Kouprianov a annoncé jeudi  que le groupe venait de verser 228 millions de dollars prévue par contrat  pour le transit de gaz russe. Le contrat fixe le prix de 1,45 dollar par 1.000 mètres cubes de gaz transitant sur 100 km.

    Minsk exige 260 millions de dollars.

    Dossier:
    Litige gazier Russie-Biélorussie (2010) (39)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik