Ecoutez Radio Sputnik
    International

    APCE: la décision sur le dossier russo-géorgien reportée à l'automne (Marty)

    International
    URL courte
    0 1 0 0

    La Commission de suivi de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) n'est pas parvenue à une décision commune sur le dossier russo-géorgien et a reporté cette question à la session d'automne.

    La Commission de suivi de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) n'est pas parvenue à une décision commune sur le dossier russo-géorgien et a reporté cette question à la session d'automne.

    "J'ai été mandaté pour engager des consultations avec les deux parties intéressées: la russe et la géorgienne", a déclaré jeudi à RIA Novosti le président de la Commission de suivi, le diplomate suisse Dick Marty.

    Selon lui, la Commission l'a habilité à visiter à cet effet la Russie et la Géorgie. M.Marty a refusé de citer les dates exactes de ces visites.

    La Commission de suivi n'a pas réussi à s'entendre mercredi sur le dossier russo-géorgien. Les voix des parlementaires se sont partagées: 16 "pour" et 16 "contre". L'APCE a décidé de revenir sur cette question en octobre prochain.

    L'Assemblée suit attentivement la situation dans la zone du conflit osséto-géorgien depuis le début des hostilités en août 2008. La première fois, les péripéties du conflit ont été évoquées en octobre 2008 et la dernière fois, en avril 2010. Au total, les relations russo-géorgiennes ont fait l'objet de cinq débats en moins de deux ans. Les parlementaires ont décliné à deux reprises la proposition géorgienne de priver la délégation russe du droit de vote.

    Lire aussi:

    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    La Russie rejoint la commission permanente de l'APCE à Madrid
    11 millions d’euros en moins, l’APCE privée d’un tiers des subventions russes
    Russie: l’APCE harcèle les partisans d'un retour au dialogue avec Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik