Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire: les Six toujours disposés au dialogue avec l'Iran (Moscou)

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 0 0

    Les directeurs politiques des six pays chargés du dossier nucléaire iranien (Russie, USA, Grande-Bretagne, France, Chine et Allemagne) ont réaffirmé leur volonté de poursuivre le dialogue avec Téhéran.

    Vendredi 2 juillet, à l'issue d'une réunion à Bruxelles, les directeurs politiques des six pays chargés du dossier nucléaire iranien (Russie, USA, Grande-Bretagne, France, Chine et Allemagne) ont réaffirmé leur volonté de poursuivre le dialogue avec Téhéran, rapporte samedi la diplomatie russe.

    Les Six et la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton ont confirmé, dans un communiqué commun, leur disposition à "continuer le dialogue" avec l'Iran sur son programme nucléaire après l'adoption des sanctions à l'Onu, a raconté le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov qui a participé à cette rencontre bruxelloise où il était question d'organiser une nouvelle rencontre entre les Six et l'Iran.

    Le Conseil de sécurité a adopté le 9 juin dernier une résolution renforçant les sanctions contre l'Iran suite à son refus de suspendre le programme d'enrichissement d'uranium. C'est la quatrième résolution de l'ONU contre Téhéran adoptée sur fond de son refus de respecter les exigences internationales.

    Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, soupçonnent l'Iran de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme civil mené, selon Téhéran, à des fins pacifiques.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    Les USA veulent se retirer de l'accord nucléaire et en rendre l’Iran responsable
    Les USA qualifient l’Iran de principal État commanditaire du terrorisme
    L'Iran, l’idée fixe de Donald Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik