Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Proche-Orient: les efforts américains critiqués par l'Egypte

    International
    URL courte
    0 0 0

    Figurant parmi les principaux alliés des Etats-Unis au Proche-Orient, l'Egypte a cependant sévèrement critiqué le travail de l'émissaire américain George Mitchell dans la région.

    Figurant parmi les principaux alliés des Etats-Unis au Proche-Orient, l'Egypte a cependant sévèrement critiqué le travail de l'émissaire américain George Mitchell dans la région,  écrit samedi le quotidien panarabe Acharq al-Awsat.

    "M.Mitchell est un diplomate très expérimenté et adroit par le passé, mais ses méthodes ne conviennent pas pour la situation actuelle au Proche-Orient (…) De telles méthodes ne peuvent donner des résultats que dans une dizaine d'années", a notamment déclaré le ministre égyptien des Affaires étrangères Ahmed Aboul Gheit dans une interview au journal.

    Et d'ajouter que les pourparlers de paix indirects engagés en mai dernier entre Palestiniens et Israéliens sous la médiation américaine n'avaient toujours débouché sur aucun résultat concret,  Israël traînant des pieds.

    "Ces négociations n'ont rien donné, alors que le temps passe et les chances (de règlement) s'amenuisent", a souligné le chef de la diplomatie égyptienne.

    Quoi qu'il en soit, malgré toutes ces critiques, Washington y perçoit des progrès. Selon les Etats-Unis, l'objectif de ces pourparlers indirects est de parvenir, dans une perspective, aux négociations directes qui ont été gelées depuis l'offensive meurtrière israélienne dans la bande de Gaza fin 2008.

    Lire aussi:

    Ligue arabe: Jérusalem, «la ligne rouge» à ne pas franchir
    Netanyahou: la paix possible, si les Palestiniens reconnaissent «la réalité» sur Jérusalem
    Un char israélien détruit un poste d'observation palestinien dans la bande de Gaza
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik