Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Déclaration de l'ONU sur le Cheonan: Pékin espère un règlement du conflit

    International
    URL courte
    Naufrage du Cheonan (45)
    0 01

    Le Conseil de sécurité de l'ONU ayant adopté vendredi une déclaration sur l'affaire de la Corvette sud-coréenne Cheonan, Pékin espère que les parties en tireront profit afin de stabiliser la situation dans la région, a annoncé le porte-parole de la diplomatie chinoise, Qin Gang.

    Le Conseil de sécurité de l'ONU ayant adopté vendredi une déclaration sur l'affaire de la Corvette sud-coréenne Cheonan, Pékin espère que les parties en tireront profit afin de stabiliser la situation dans la région, a annoncé le porte-parole de la diplomatie chinoise, Qin Gang.

    "Nous espérons que toutes les parties garderont leur sang froid et profiteront de cette occasion pour "tourner la page" de l'incident du Cheonan", lit-on dans une déclaration de M. Gang publiée dans la nuit de vendredi à samedi sur le site officiel du ministère chinois des Affaires étrangères.

    Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné vendredi "l'attaque" ayant provoqué fin mars dernier le naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan, sans pour autant accuser directement la Corée du Nord.

    Cette déclaration adoptée à l'unanimité exprime "une profonde préoccupation" des membres du Conseil de sécurité du fait que les résultats de l'enquête internationale ont prouvé l'implication de Pyongyang dans le naufrage de la corvette.

    Le Cheonan a sombré le 26 mars dernier en mer Jaune après une forte explosion. 58 des 104 membres d'équipage de la corvette ont été sauvés et 46 marins ont péri. La commission internationale d'enquête a conclu à la "responsabilité" de Pyongyang pour le naufrage de la corvette, estimant qu'elle avait été coulée par une torpille nord-coréenne. Pyongyang rejette toutes les accusations et menace de porter un coup sérieux en cas de tentative d'agression de la part de Séoul.

    Dossier:
    Naufrage du Cheonan (45)

    Lire aussi:

    La Marine russe dévoile sa corvette du futur
    «Il mérite d'être pendu»: à Séoul, des députés hostiles à la visite d'un général du Nord
    Des vaisseaux fantômes? L’Irak reçoit des corvettes commandées en 1980 en Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik