Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Afghanistan: l'ONU exhorte à épargner les civils

    International
    URL courte
    Situation en Afghanistan (730)
    0 0 0

    Les parties du conflit armé en Afghanistan doivent tenir leurs engagements en matière de sauvegarde des civils, lit-on dans un communiqué du chef de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) Stephan de Mistura diffusé à Kaboul.

    Les parties du conflit armé en Afghanistan doivent tenir leurs engagements en matière de sauvegarde des civils, lit-on dans un communiqué du chef de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) Stephan de Mistura diffusé à Kaboul.

    "Conformément au droit international, les parties hostiles sont tenues de protéger les civils et de minimiser l'impact de leurs actions sur les populations civiles et les lieux qui les accueillent, comme les écoles ou les hôpitaux", est-il indiqué dans le document.

    Cette déclaration de M. Mistura intervient dans le contexte du récent assassinat d'une cinquantaine de civils dans le village de Regey dans la province de Helmand. Les forces otaniennes ont attaqué à la roquette un immeuble résidentiel faisant une cinquantaine de mort et autant de blessés.
    Le président afghan, Hamid Karzaï, a ordonné de mener une enquête autour de cet incident.

    "La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan est profondément préoccupée par les informations parues dans la presse faisant état de victimes civiles vendredi 23 juillet lors d'une opération des forces internationales à Regey, dans la province du Helmand, au sud du pays. Il est essentiel que l'enquête conjointe de la Force internationale d'assistance et de sécurité (ISAF) et du gouvernement afghan soit menée de manière minutieuse, transparente et rapide, et que les résultats soient rendus publics le plus vite possible", stipule le document.

    Stephan de Mistura a en outre ajouté que le bureau de la MANUA en charge du contrôle du respect des droits de l'homme collectait également des données sur cet incident.

    "Toute perte civile est tragique, nous présentons nos sincères condoléances aux familles des victimes et à leur communauté et souhaitant un prompt rétablissement aux blessés", a conclu le responsable onusien.

    Dossier:
    Situation en Afghanistan (730)

    Lire aussi:

    Un attentat-suicide taliban dans le sud de l’Afghanistan fait 13 morts
    L’Onu appelle à enquêter sur la mort de civils dans les raids de la coalition à Mossoul
    Afghanistan: sous Trump, il y a beaucoup plus de frappes aériennes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik