Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Conflits en ex-Yougoslavie: 15.000 personnes toujours portées disparues

    International
    URL courte
    0 0 0

    Près de 15.000 personnes sont toujours portées disparues dans l'ensemble de l'ex-Yougoslavie suite aux conflits armés des années 1990, a annoncé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à l'occasion de la Journée internationale des personnes disparues (30 août).

    Près de 15.000 personnes sont toujours portées disparues dans l'ensemble de l'ex-Yougoslavie suite aux conflits armés des années 1990, a annoncé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à l'occasion de la Journée internationale des personnes disparues (30 août).

    La désintégration de la Yougoslavie qui a commencé au début des années 1990, s'est  accompagnée de guerres, dont les plus importantes furent celle de Croatie (1991-1995), de Bosnie-Herzégovine (1992-1995) et du Kosovo (1998-1999).

    Selon le CICR, 14.790 personnes sont toujours portées disparues dans l'ensemble de l'ex-Yougoslavie (10.512 en Bosnie-Herzégovine, 2.436 en Croatie et 1.842 au Kosovo).

    Selon Paul-Henri Arni, chef de la délégation régionale du CICR, près de 140.000 personnes ont été tuées lors des conflits armés en ex-Yougoslavie. De 35.000 à 40.000 personnes ont été portées disparues.

    Le 30 août, les défenseurs des droits de l'homme célèbrent la Journée internationale des personnes disparues. Selon l'ONU, plus de 10.000 personnes sont enlevées annuellement dans le monde. La plupart des incidents sont liés aux conflits régionaux et aux agissements des bandes armées.

    Lire aussi:

    La Russie a remboursé la dernière dette extérieure de l’URSS
    Au seuil des années 1980, la Yougoslavie aurait pu créer sa bombe atomique
    Le Premier ministre croate dénonce «la profonde injustice morale» du tribunal de La Haye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik