Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'Irak dénonce l'accord entre RWE et le Kurdistan

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le ministère irakien du Pétrole a déclaré illégal le contrat passé entre le groupe énergétique allemand RWE et le gouvernement de la Région autonome du Kurdistan, lit-on dans un communiqué diffusé lundi par le ministère.

    Le ministère irakien du Pétrole a déclaré illégal le contrat passé entre le groupe énergétique allemand RWE et le gouvernement de la Région autonome du Kurdistan, lit-on dans un communiqué diffusé lundi par le ministère.

    "Toutes les questions concernant l'exportation du gaz ou du pétrole irakiens sont réglées par la société pétrolière de l'État irakien Somo. Personne, en dehors de la Somo, n'est habilité à signer de tels contrats", indique le communiqué.

    A la fin de la semaine dernière, le groupe RWE a annoncé sa disposition à aider l'Irak à développer l'infrastructure gazière dans le nord du pays. Une possibilité d'acheminer le gaz irakien vers la Turquie et l'Europe par le gazoduc Nabucco a été également évoquée.

    Le gazoduc Nabucco, projet piloté par un consortium international dont RWE fait partie, doit relier les champs gaziers d'Asie centrale à l'Europe, via la Turquie et le sud-est de l'Europe, en contournant la Russie. Son objectif est de réduire la dépendance européenne vis-à-vis du gaz russe.

    Le Kurdistan irakien avec une population d'environ 4,5 millions d'habitants est une entité fédérale et autonome du nord de l'Irak reconnue par la communauté internationale.

    Lire aussi:

    L’Irak appelle les autres pays à cesser d’acheter du pétrole au Kurdistan
    La Turquie menace de couper le robinet du pétrole kurde en réponse au référendum
    Le russe Rosneft et le Kurdistan irakien exporteront du gaz vers l’Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik