Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Cheonan: l'enquête menée par les experts russes et achevée

    International
    URL courte
    Naufrage du Cheonan (45)
    0 1711

    Les experts militaires russes ont achevé leur enquête sur les raisons du naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan, les résultats ont été transmis au Conseil de sécurité du pays, a annoncé à RIA Novosti un haut représentant du ministère russe de la Défense.

    Les experts militaires russes ont achevé leur enquête sur les raisons du naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan, les résultats ont été transmis au Conseil de sécurité du pays, a annoncé à RIA Novosti un haut représentant du ministère russe de la Défense.

    "Les experts militaires russes ont examiné les données recueillies lors d'une visite de travail en Corée du Sud et la documentation mise à leur disposition. L'enquête est terminée et tous les résultats ont été transmis au Conseil de sécurité de la Russie", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    La source a refusé de commenter les conclusions tirées par les experts, mais a précisé que l'accident serait consécutif à une "ingérence extérieure".

    Le responsable a en outre ajouté que les résultats de l'enquête seraient transmis dans les plus brefs délais à Séoul par le biais des canaux diplomatiques.

    La corvette Cheonan a coulé en mer Jaune le 26 mars dernier. L'accident a fait 46 morts, 58 marins ont été sauvés. Une commission d'enquête internationale composée d'experts américains et japonais a établi que le navire avait été détruit par une torpille nord-coréenne. Pyongyang a catégoriquement nié toute responsabilité dans cette tragédie.

    Le Conseil de sécurité de l'ONU a qualifié l'incident d'"attaque" sans pour autant accuser directement Pyongyang.

    Dossier:
    Naufrage du Cheonan (45)

    Lire aussi:

    Poutine inspecte la corvette dernier-cri Sovershennyy à Vladivostok (photos)
    Pyongyang réclame à l’Onu de discuter des manœuvres USA-Corée du Sud
    La corvette russe «Parfaite» désormais en service dans la Flotte du Pacifique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik