Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Proche-Orient: la fin du conflit n'est pas pour demain (Lieberman)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Israéliens et Palestiniens ne parviendront pas à un accord de paix global dans un futur proche, a déclaré lundi le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman.

    Israéliens et Palestiniens ne parviendront pas à un accord de paix global dans un futur proche, a déclaré lundi le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman.

    "La conclusion d'un accord de paix qui signifierait la fin du conflit et des revendications mutuelles ainsi que la reconnaissance d'Israël comme Etat national du peuple juif, est un objectif inaccessible que ce soit l'an prochain ou au cours de la prochaine génération", a déclaré M.Lieberman lors d'une réunion de militants de son parti Israël Beiteinou (ultranationaliste).

    D'après le chef de la diplomatie israélienne, la "seule décision raisonnable" est d'élaborer "un accord intérimaire à long terme". M.Lieberman s'est également prononcé pour la reprise de la construction dans les colonies israéliennes en Cisjordanie, un thème qui menace de torpiller les négociations entre les deux parties.

    Les pourparlers israélo-palestiniens directs, suspendus depuis l'offensive israélienne sur Gaza fin 2008, ont repris le 2 septembre à la Maison Blanche. La prochaine rencontre entre le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas est programmée pour le 14 septembre.

    Lire aussi:

    La Palestine confirme la fin de sa coopération avec Israël en matière de sécurité
    Une majorité des Juifs d’Israël contre la poursuite des colonisations?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik